Musees de Laval » Fillaudeau Noël (1925-2003), Totem-Croix



Fillaudeau Noël (1925-2003), Totem-Croix


Fillaudeau Noël, Totem-Croix, vers 1980

« Je sculpte la lumière comme d’autres sculpteront le nuage et la pluie qui tombe »

Noël Fillaudeau arrive à la sculpture et au dessin en autodidacte au début des années 1940, alors qu’un accident de travail l’immobilise pendant 18 mois. Il décide alors de rejoindre en 1944 l’École des Beaux-Arts de Nantes, puis celle de Paris. Il sera exposé à de nombreuses reprises, à Nantes, Paris, Angoulême, puis Niort, Zurich, Genève… Il participe en 1989 à l’exposition collective « Les jardiniers de la mémoire » à Bègles, au Musée de la Création Franche.

Peintre, sculpteur et poète, Noël Fillaudeau revendique son caractère d’autodidacte, malgré ses études d’art à Nantes et à Paris ; il y a appris les rudiments de la peinture et de la sculpture mais s’est rapidement détaché d’une esthétique académique qui ne permettait pas à son travail créatif de s’épanouir librement.

Noël Fillaudeau est un créateur polyvalent : peintre et poète, il se définit avant tout comme sculpteur, même lorsque, dans les dernières années de sa vie, sa santé ne lui permet plus que le dessin comme moyen d’expression artistique. Mais s’il est sculpteur, ce n’est pas à la façon traditionnelle de celui qui taille et retire la matière : au contraire, il récupère des matériaux dont le vécu l’inspire, et les additionne, les colle, les superpose sur le support.

Pour Fillaudeau, tout matériau et tout objet, particulièrement s’il est porteur d’histoire, peut être prétexte de création : mousses et lichens, sacs en papier, bouts de tôle, terre cuite, ciment… Il laisse émerger des formes élémentaires, et si bon lui semble, une figure dans un visage, une robe derrière un masque… Fillaudeau joue volontiers avec l’envers et l’endroit, le plein et le creux, l’image et la forme ; ses Métamorphoses sont autant de variations sur le thème de la renaissance, comme la nouvelle existence qu’il offre à ses vieux papiers, à une pierre, à un morceau de liège ou à une pelle rouillée.



Autres œuvres de l’artiste à découvrir au MANAS :





Fillaudeau Noël, L’homme à la marionnette, 1978

Fillaudeau Noël, Sans titre, peinture à l’huile et collage de mousse, lichens, papier sur carton

Fillaudeau Noël, Métamorphose, 20e siècle

Fillaudeau Noël, Métamorphose, 20e siècle

Fillaudeau Noël, Métamorphose, 20e siècle