Archives


Nuit Européenne des Musées // 18 mai


Le MANAS se met à nu

18 mai 2019, de 17h à minuit

Dénudé, caché, exhibé, glorifié, sublimé, le corps est bien à l’esprit des créateurs hors les normes. Ils peignent sa distorsion et sa disproportion pour lui nouer une palette fantasque d’expression. Source d’inspiration, le corps est également à l’œuvre dans la création : un geste, un trait, révèle parfois la présence de l’artiste.

Corps en accord | Spectacle de danse

Entre ombre et lumière, les corps se mettent en mouvement sous l’impulsion du piano. Gestes et mouvements dialogueront avec l’œuvre colorée d’Ody Saban.

Spectacle de danse contemporaine par les élèves adultes du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Laval Agglomération

A partir de 22h

Le Cabaret | Théâtre d’improvisation

Le Cabaret de la TIR se joue avec quatre comédiens improvisateurs et un Maître de cérémonie. Des personnages vont prendre vie sous vos yeux pour répondre à vos questions : ils ont tous un passé qui les hante ou les réjouit, un présent qu’ils vivent chacun à leur manière ainsi qu’un futur… Mais de quoi sera-t-il fait ? La TIR vous dit tout !

Spectacle proposé par la Troupe d’Improvisation Rennaise (TIR)

19h30 et 21h

Dire le corps

Jouer avec les mots est un savant travail d’équilibriste. L’écrivain contorsionne la langue, anime le verbe et fait danser la parole. Pour la Nuit Européenne des Musées, ouvrez grand les oreilles, nous vous conterons d’incroyables histoires.

En partenariat avec le service de la Lecture Publique

19h30 et 20h30

La Classe, l’œuvre ! Exposition

Gardez le corps à l’esprit et laissez-vous porter par le récit intime de rencontres avec des œuvres. Le sentiment né de ce dialogue est insaisissable, fuyant, impalpable. Il est un échange silencieux entre l’artiste et le spectateur, mis en valeur par des collégiens en option art.

En partenariat avec les élèves de l’Immaculée Conception

Toute la soirée


Bal(l)ades sonores | Atelier de création d’un conte sonore,


Venez construire un conte, jouer avec le son, redécouvrir les oeuvres du musée

Mavel d’Aviau vous propose un nouvel angle de vue pour créer un conte sonore à partir de pièces du Musée de Laval.

Un temps de création autour du mot et du son donnera lieu à une courte représentation.

En famille à partir de 7 ans – GRATUIT

Mercredi 17 avril – 14h30 : Accueil / 16h45 : Présentation


Le Rousseau est un faux !


Le verdict vient de tomber : le tableau donné en 2017 comme étant une oeuvre du Douanier Rousseau est faux.

PETITE HISTOIRE D’UN FAUX

En août 2017, un donateur anonyme dépose à l’accueil du Musée d’Art Naïf et d’Arts Singuliers un tableau attribué au Douanier Rousseau intitulé Paysage avec pêcheur.

Le tableau était accompagné d’une enveloppe contenant un courrier dans lequel le donateur expliquait son geste et précisait sa volonté de rester anonyme. Était également jointe une photographie noir et blanc de l’œuvre portant, au verso, un certificat d’authenticité manuscrit signé de Dora Vallier, en date du 3 décembre 1995.

L’œuvre, par son iconographie et son traitement, peut être rapprochée d’autres paysages du sud-est parisien peint par Henri Rousseau. Celui-ci, en faction aux portes de la Ville, s’est fréquemment laissé inspirer par la banlieue champêtre.

Les motifs caractéristiques de son répertoire se retrouvent :

            Silhouettes des promeneurs et du pêcheur qui animent la scène

            Cheminée d’usine, symbole des progrès de l’ère industrielle

            Pont dominé par la ligne de collines fermant la composition

            Végétation aux formes élémentaires contrastant avec un arbre élancé au feuillage            délicat

            Palette à dominante verte

            Camaïeu d’ocres pour dessiner la ligne de colline et le tas de sable

L’œuvre porte, en bas à gauche, la signature « Henri Rousseau ». Au revers, sont collées deux étiquettes de galeries : l’une de la Galerie Charpentier pour l’exposition « Primitifs d’aujourd’hui » de 1964 ; la seconde de la Galerie A.M. Reitlinger.

Le donateur n’a fourni aucune indication de provenance de l’œuvre et, malgré les recherches effectuées, l’historique du tableau n’a pu être retracé.

L’absence de références bibliographiques et d’éléments probants sur la provenance laissait un doute sur l’attribution à Rousseau.

Dans le cadre de cette problématique d’authentification, la ville de Laval s’est rapproché du C2RMF, le Centre de Restauration et de Recherche des Musées de France, afin de procéder à une analyse scientifique afin de vérifier la cohérence des matériaux et techniques.

Suite aux différents examens effectués par le C2RMF (radiographie, examen au microscope, campagne de spectrométrie de fluorescence X), il est possible de conclure que le tableau n’est pas une œuvre d’Henri Rousseau :

            Le tableau a été peint sur une composition sous-jacente représentant un paysage du 19e siècle de style classique.

            La signature a été tracée avec du blanc de titane, pigment breveté en 1915-17 puis commercialisé dans les années suivantes, soit bien après la mort d’Henri Rousseau décédé en 1910.

            L’ensemble de la composition est le siège d’un réseau de fausses craquelures peintes.


Constance Boulay, Intimes Textiles // Exposition | 13 avril – 2 juin


Lauréate de l’Aide à la Création 2018 de la Ville de Laval, Constance Boulay concentre sa réflexion sur le souvenir et l’éphémère. Ses installations textiles rappellent des instants de vie, des restes d’intimités et des bribes de souvenirs. Son œuvre est un éloge de la lenteur : elle suspend le temps et célèbre la patience.

Intimes Textiles s’articule autour de la beauté de l’invisible, de l’insaisissable, du souvenir qui se fane. La contemplation des petits riens du quotidien est, pour l’artiste, un moyen de compréhension poétique de l’existence.

Visite commentée de l’exposition temporaire en présence de l’artiste

Dimanche 12 mai à 15h30

3,00€


Ody Saban // Exposition | 30 mars – 23 juin


Ody Saban, artiste inclassable flirtant avec le Surréalisme et l’Outsider art, évolue dans un univers graphique totalement inhabituel. Avec constance, elle bouscule depuis plus de quarante ans les schémas de la représentation et s’attache à développer une œuvre puissante où la couleur explose.

Refusant les conformismes, l’artiste s’est inventé une écriture toute personnelle qui malmène le regard et perturbe les codes. Cette peinture, revendiquée libre et travaillée comme en état de transe, ouvre la voie vers de nouveaux mondes dans lesquels les corps fusionnent tandis que des créatures hybrides s’imbriquent et que des rêves-désirs se laissent emporter par des bateaux imaginaires.

Catalogue de l’exposition

Ed. Ville de Laval, 2019

Textes de Laurent Danchin, Fabienne Dumont, Antoinette Le Falher, Françoise Monnin, Thomas Mordant, Ody Saban

109 p

25 €

Un livre et vous

Ateliers de création plastique en famille, à partir de 4 ans

Vendredis 12 et 19 avril, de 14h à 15h30

Gratuit, sur réservation au 02 53 74 12 30

Visites commentées

Vendredis 12 et 19 avril à 17h

Dimanches 14 et 21 avril à 15h30

Dimanches 5 et 19 mai à 17h

Dimanches 9, 16 et 23 juin à 15h30


Recto VRso Illusions réelles, illusions virtuelles // Exposition | 20 – 24 mars


Exposition d’art internationale, Recto VRso expose des artistes qui utilisent la réalité virtuelle comme medium artistique. Conçue par la vision de l’artiste-chercheuse Judith Guez, Recto VRso propose la découverte de nouvelles formes artistiques à la frontière du réel et du virtuel.

Visite commentée

Dimanche 24 mars à 15h30

3,00€


Réouverture


Le Musée réouvre ses portes au public le samedi 2 mars à partir de 13h30



Au temps suspendu // Exposition | 2 février – 3 mars


Des figures singulières retiennent le temps à un fil et animent un salon de thé éphémère. Pour un instant, dégustez le menu savamment préparé par de fantasques marionnettes : une tasse de magie, un philtre de rêve et un brin de fantaisie.

 

Depuis plusieurs années, le MANAS a tissé des liens privilégiés avec l’Adapei53, association oeuvrant pour l’insertion des personnes en situation de handicap mental. Cette année, les deux structures ont imaginé des projets sur le thème de la marionnette.

L’exposition présentée au MANAS invite les visiteurs à découvrir, à travers un univers insolite, les marionnettes élaborées dans le cadre des ateliers d’arts plastiques.

 

 

Visites commentées

Mercredis 13 et 20 février, 17h

Gratuit

 


Double regard sur la marionnette // Exposition | 11 janvier – 22 février


Depuis 2014, l’Adapei53 organise les biennales artistiques des structures médico-sociales de la Mayenne. Cette année, le thème retenu propose une immersion dans le monde des marionnettes et leur histoire. À partir du 11 janvier 2019, une exposition double, présentée dans le hall du Théâtre de Laval et au MANAS invite les visiteurs à découvrir, à travers un parcours d’univers insolites, les différentes techniques et formes de marionnettes (marionnettes par moulage, marionnettes d’ombres chinoises, marionnettes en tissus,…).

 

 

 

 

 

Ombres façonnées | Atelier de création plastique

Dans un théâtre d’ombres chinoises, la lumière découpe le profil de personnages en papier plié. Sous vos doigts, le papier froissé et déchiré se fera sculpture. Vous deviendrez dompteur de vos propres personnages poétiques pour les faire entrer dans une valse entre ombre et lumière.

Mercredis 13 et 20 février, de 14h à 15h30

En famille, à partir de 4 ans

Gratuit, sur réservation au 02 53 74 12 30

 

Visites commentées de l’exposition temporaire

Mercredis 13 et 20 février à 17h

Gratuites

 

 


Cérès Franco en territoires imaginaires // Exposition | 8 décembre 2018 – 10 mars 2019


Le MANAS accueille jusqu’à mars 2019, 120 œuvres issues de la Coopérative-Collection Cérès Franco.

Pour la critique d’art Lydia Harambourg, Cérès Franco « compte parmi les éveilleurs d’une réalité artistique ». En s’entourant des créations de tous ceux qu’elle a pu découvrir et qui ont su l’émouvoir, la galeriste n’a pas suivi la démarche classique de l’amateur d’art dont l’objet est de réunir une collection homogène faisant sens. La sienne, reflet de ses explorations artistiques et des rencontres passionnées est particulièrement atypique. Faite de contrastes, il s’y mêle divers langages artistiques, de l’Art Naïf à la Nouvelle Figuration, de l’Art Brut au Néo-Expressionnisme.

 

AUTOUR DE L’EXPOSITION

Catalogue de l’exposition

Ed. Ville de Laval, 2018

Textes d’Antoinette Le Falher, Dominique Polad-Hardouin, Pascal Therme

120p

25 €

 

Visites commentées de l’exposition temporaire

Dimanche 16 décembre à 15h30

Vendredi 28 décembre à 17h

Vendredi 4 janvier à 17h

3,00€ et gratuit le premier dimanche du mois