Toute l'actualité



FERMETURE EXCEPTIONNELLE


Le Musée est actuellement fermé pour cause de problème technique jusqu’au dimanche 24 février 2019 inclus.

L’information concernant l’ouverture sera diffusée sur les réseaux dès que le problème sera résolu.

Merci de votre compréhension


Au temps suspendu // Exposition | 2 février – 3 mars


Des figures singulières retiennent le temps à un fil et animent un salon de thé éphémère. Pour un instant, dégustez le menu savamment préparé par de fantasques marionnettes : une tasse de magie, un philtre de rêve et un brin de fantaisie.

 

Depuis plusieurs années, le MANAS a tissé des liens privilégiés avec l’Adapei53, association oeuvrant pour l’insertion des personnes en situation de handicap mental. Cette année, les deux structures ont imaginé des projets sur le thème de la marionnette.

L’exposition présentée au MANAS invite les visiteurs à découvrir, à travers un univers insolite, les marionnettes élaborées dans le cadre des ateliers d’arts plastiques.

 

 

Visites commentées

Mercredis 13 et 20 février, 17h

Gratuit

 


Double regard sur la marionnette // Exposition | 11 janvier – 22 février


Depuis 2014, l’Adapei53 organise les biennales artistiques des structures médico-sociales de la Mayenne. Cette année, le thème retenu propose une immersion dans le monde des marionnettes et leur histoire. À partir du 11 janvier 2019, une exposition double, présentée dans le hall du Théâtre de Laval et au MANAS invite les visiteurs à découvrir, à travers un parcours d’univers insolites, les différentes techniques et formes de marionnettes (marionnettes par moulage, marionnettes d’ombres chinoises, marionnettes en tissus,…).

 

 

 

 

 

Ombres façonnées | Atelier de création plastique

Dans un théâtre d’ombres chinoises, la lumière découpe le profil de personnages en papier plié. Sous vos doigts, le papier froissé et déchiré se fera sculpture. Vous deviendrez dompteur de vos propres personnages poétiques pour les faire entrer dans une valse entre ombre et lumière.

Mercredis 13 et 20 février, de 14h à 15h30

En famille, à partir de 4 ans

Gratuit, sur réservation au 02 53 74 12 30

 

Visites commentées de l’exposition temporaire

Mercredis 13 et 20 février à 17h

Gratuites

 

 


Cérès Franco en territoires imaginaires // Exposition | 8 décembre 2018 – 3 mars 2019


Le MANAS accueille jusqu’à mars 2019, 120 œuvres issues de la Coopérative-Collection Cérès Franco.

Pour la critique d’art Lydia Harambourg, Cérès Franco « compte parmi les éveilleurs d’une réalité artistique ». En s’entourant des créations de tous ceux qu’elle a pu découvrir et qui ont su l’émouvoir, la galeriste n’a pas suivi la démarche classique de l’amateur d’art dont l’objet est de réunir une collection homogène faisant sens. La sienne, reflet de ses explorations artistiques et des rencontres passionnées est particulièrement atypique. Faite de contrastes, il s’y mêle divers langages artistiques, de l’Art Naïf à la Nouvelle Figuration, de l’Art Brut au Néo-Expressionnisme.

 

AUTOUR DE L’EXPOSITION

Catalogue de l’exposition

Ed. Ville de Laval, 2018

Textes d’Antoinette Le Falher, Dominique Polad-Hardouin, Pascal Therme

120p

25 €

 

Visites commentées de l’exposition temporaire

Dimanche 16 décembre à 15h30

Vendredi 28 décembre à 17h

Vendredi 4 janvier à 17h

3,00€ et gratuit le premier dimanche du mois


Gérard Sendrey // Exposition | 13 octobre – 27 janvier


Depuis plusieurs années, le MANAS s’est imposé comme l’institution incontournable des Singuliers de l’Art. Il ne pouvait de fait oublier un nom aussi essentiel que celui de Gérard Sendrey, créateur sans limite et explorateur artistique présent dans les plus grandes collections publiques et privées.

Les perpétuelles recherches plastiques de cet autodidacte nous mènent dans un univers déstabilisant par sa diversité, son originalité, son inventivité et sa profusion. Les 120 œuvres sélectionnées pour l’occasion permettent d’appréhender l’imaginaire débridé de celui qui, depuis plus de cinquante ans, se consacre quotidiennement à la création.

Touche à tout, Gérard Sendrey est un expérimentateur. Il manie le calame, le pinceau, le crayon, le stylo ou la plume, pour donner vie à ses figures déroutantes. Dans cette œuvre foisonnante, l’Homme est omniprésent, seul ou en couple, posant fréquemment un regard interrogateur sur le monde qui l’entoure.

C’est avec le plus grand plaisir que Laval rend hommage, non à celui qui a dirigé de 1988 à 2000 le Musée de la Création Franche de Bègles, mais au créateur et à son œuvre si dense et originale.

Visites commentées :

les dimanches 14 et 21 octobre, 4 et 18 novembre, 15h30 

les mercredis  24, 31 octobre, 17h

http://musees.laval.fr/wp-content/uploads/2018/09/Livret-Sendrey.pdf

 


La Scandinavie // Les Mijotés | Mercredi 13 mars – 12h00


Savourez une pause culturelle, le temps du déjeuner

La Scandinavie

Dans le cadre du rendez-vous trimestriel Les Mijotés, les Musées de Laval s’associe au festival Les Reflets du cinéma organisé par Atmosphères 53 et vous proposent un voyage en Scandinavie. Les collections lavalloises conservent une importante collection du Néolithique provenant de toute l’Europe. Parmi ces milliers d’objets, 47 ont été collectés lors de fouilles au Danemark. La majorité est entrée dans le fonds grâce à Ernest Perrot, ingénieur passionné d’archéologie qui fit don de sa collection. Un autre lot de 13 haches polies ou pointes de silex a intégré la collection lavalloise d’une manière un peu plus inattendue : le don, en 1876, du Musée Royal de Copenhague au nom du roi du Danemark. Exposées pendant plusieurs mois, ces œuvres s’offrent à vos regards curieux et témoignent de la richesse des collections lavalloises.

Programme

12h | Présentation des haches du Néolithique, issues des collections des Musées de Laval, par Ulrich Fromy, médiateur du Patrimoine au Musée de Préhistoire – Vallée des Grottes de Saulges

12h30 | Déjeuner au restaurant le Saint Tugal, 16 place Saint Tugal

15h15 | Projection de The Square au Cinéville

Tarif : gratuité pour la rencontre + 14,9 € (Entrée, plat, dessert) ou 13,5 € (Entrée plat ou plat dessert) + 6.5 € la place de cinéma

Mercredi 13 mars 12h

Sur réservation au 02 53 74 12 30, jusqu’au 6 mars au plus tard

Le déjeuner est organisé au restaurant Le Saint-Tugal, 16 place Saint-Tugal.

 

 

 

 

 

 

 


Louis Vivin // Coup d’Oeuvre(s) | Dimanche 3 février


Louis Vivin, artiste de la ligne

Figure iconique de l’Art Naïf, Louis Vivin a multiplié les sujets et a imprégné ses œuvres du souffle vivant de son âme créatrice. Sa peinture n’est pas banale mais vibre et conte tout un monde. Tout en fourmillant de détails, ses toiles célèbrent la quiétude. Les paysages urbains, les natures mortes et les scènes de chasse livrent un regard poétique où la couleur douce est reine.

 

 

 

Dimanche 3 février à 15h30

Gratuit

 

 


Visites thématiques


 

 

Le Tour du Monde en 60 minutes

Sans prendre le train ni l’avion, nous vous invitons à sillonner les continents. Observez les paysages brésiliens baignés de lumières, découvrez les ciels automnaux d’Europe de l’Est, contemplez la faune colorée d’Afrique. Vous êtes prêts pour l’embarquement ? En route pour une expédition autour du monde !

Dimanche 27 janvier à 15h30

3,00€

 

 

 

Oh la la la ville en pose !

Représenter la ville consiste à retranscrire tant son âme que son architecture. Les lignes franches des bâtiments se déploient dans un jeu de perspectives et proposent aux regards d’arpenter les rues et trottoirs réels ou stylisés. Au fil des paysages urbains du MANAS, découvrez comment les Naïfs et Singuliers content, décrivent ou inventent les villes.

Dimanche 24 février à 15h30

3,00€

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L


Art en vacances // Ateliers de création plastique en famille


Ombres façonnées | Atelier de création plastique

Dans un théâtre d’ombres chinoises, la lumière découpe le profil de personnages en papier plié. Sous vos doigts, le papier froissé et déchiré se fera sculpture. Vous deviendrez dompteur de vos propres personnages poétiques pour les faire entrer dans une valse entre ombre et lumière.

 

 

Mercredis 13 et 20 février, de 14h à 15h30

En famille, à partir de 4 ans

Gratuit, sur réservation au 02 53 74 12 30

 

Le chant vert des grenouilles | Atelier de création plastique

L’œuvre de Nonatto est peuplée de grenouilles, symbole de la résurrection et de la métamorphose. Les batraciens s’accumulent, s’imbriquent ou se chevauchent formant une masse bigarrée dans laquelle peuvent s’insérer d’autres animaux : cochons, lapins, chevaux…

 

 

Vendredi 15 février, de 14h à 15h30

Vendredi 22 février, de 14h à 15h30

En famille, à partir de 4 ans

Gratuit, sur réservation au 02 53 74 12 30

 

 

 

 

 

 

 


Les acquisitions du musée


 

Le musée vient de s’enrichir de 2 oeuvres de François Monchâtre : « Bibliothèque HBN » et « Veuillez répondre à toutes nos questions »

Après avoir été formé dans une école des métiers d’art à Paris (section vitrail), François Monchâtre exerce divers petits métiers (marionnettiste, garçon d’ascenseur, étalagiste…) avant de se consacrer, à partir de 1959, à la peinture qu’il pratique déjà depuis plusieurs années. Ses compositions hautes en couleurs se revendiquent alors d’un Art Naïf teinté de Surréalisme.

A partir des années 70, l’artiste entreprend ce qu’il appelle sa « grande révolution » et abandonne la couleur au profit d’une peinture monochrome et du noir et blanc. C’est également à compter de cette période qu’il réalise ses premières sculptures baptisées OPNI (Objets Peints Non Identifiés).

Monchâtre tire son inspiration aussi bien de son enfance que des différents métiers qu’il a pu exercer. Des expériences de sa vie d’adulte, il fait naître des oeuvres absurdes et grinçantes dans lesquelles il met en scène ses Crétins : des personnages stéréotypés, toujours de profil, aux membre raides, aux traits durs et anguleux, portant costume et cravate. Ainsi visualise-t-il l’homme moderne, que ce soit l’employé pressé et stressé, qui passe sa vie à obéir en oubliant de rêver, ou le « petit chef », insignifiant et tyrannique.

Ingénieux constructeur, il invente depuis 1970 des machines, animées manuellement ou par un petit moteur électrique, qui ne servent à rien sinon à rêver. On retrouve dans ces objets mécanisés la fascination de Monchâtre pour l’aviation, le cinéma, l’automobile et les bibliothèques qu’il aime tant fréquenter.

En 1963, il expose chez Iris Clert où il côtoie Tinguely, Arman et César. Puis, rejoint en 1975 l’Atelier Jacob d’Alain Bourbonnais et participe à l’exposition « Les Singuliers de l’art » au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris en 1978. Depuis, il expose très régulièrement en France et à l’étranger. Il a, entre autres, participé à, à la Outsider Art Fair de New York en 2003 et a été exposé à la Halle Saint-Pierre, Paris, en 2013.